Actualités

Carnet de campagne : La foire agricole !

11 juin 2021
Carnet de campagne : La foire agricole !

Attention, cet article est orienté politiquement !

Je voudrais traiter ici de quelque chose d’essentiel dans le déroulement d’une campagne électorale, et qui, jusqu’alors m’avait échappé : les soutiens….

Certains sont si importants qu’ils figurent même dans la liste, en bonne position, afin de témoigner de l’intérêt porté par la liste à la cause qu’ils représentent. 

Avez-vous vu la forte présence de personnalités régionalistes ou issues du mouvement culturel breton, dans presque toutes les listes ?  Une belle réussite pour la Bretagne à l’évidence que d’être partout, même si à force d’être partout, on est forcément nulle part. Mais laissons là ceux font la fine bouche. 

Les vrais partisans de la Bretagne sont partout. Je suis certain que s’il s’était présenté une liste de défense des droits des animaux, un régionaliste eût trouvé sa place éligible. Après tout, mon grand-père parlait bien breton à ses vaches. 

Zavez pas vu ma présidente de Diwan ? s’exclame Burlot..

Et mon président de Diw Yezh ? rétorque Chesnais Gérard   et deuxième sur la liste en plus !

Nous à « Bretagne ma vie », on fait plutôt dans les besogneux : Josette Gueguen, Steven Guéguéniat, Hervé Jentil, Jean Pol Kerjean , Laura Mary, Lea Lebon et Yvon Ollivier. C’est moins vendeur mais ça bosse dur ! Zavez pas lu notre plan Marshall ?

Zavez pas vu mon chanteur Gilles Servat ?  reprend Chesnais Gérard

Ça vous en bouche un coin, hein ?

 Et ça m’a bouché le coin !

Alors là je vous assure que je me suis trituré le cerveau toute la nuit pour essayer de comprendre ce qu’il pouvait y avoir de commun entre l’auteur révolutionnaire de « la blanche hermine » et le gérant des affaires courantes Chesnais Gérard, dont une mauvaise langue de ma connaissance assure que le Gwenn ha du ne flottait pas sur la mairie de Liffré lorsqu’il en était le maire. 

Enfin, quand même, Gilles ! Chesnais Gérard est aussi agressif pour développer nos langues qu’un Paresseux en fin de repas ! (Je parle ici du mammifère arboricole!)

Loin de moi l’idée de porter atteinte au droit de se rallier librement à une cause. Je voudrais simplement comprendre. Mais je n’y arrive pas. J’ai beau passer en revue tous les critères, rien n’y fait. Il y a trop de différences entre les deux ! Le seul point commun que je leur ai trouvé, c’est que ce sont deux habitants de notre belle Bretagne. 

Alors, je me suis résigné. La nature humaine sans doute, ou l’attirance mystérieuse reliant la carpe et le lapin. J’ai même songé un temps à la magie noire que pouvait encore pratiquer une vieille tante de Chesnais Gérard dans la campagne profonde de Liffré. Servat aura été envouté !

A la décharge du Chesnais Gérard, il faut bien reconnaître que nous aussi, à Bretagne ma vie, participons à cette drôle de foire qui n’est pas sans rappeler celles qui se déroulent dans nos cantons très ruraux

Nous aussi, avons du lourd, avec Denez Prigent, Yann Tiersen, Yvan Le Bolloc’h et tous les autres. Mais là, je dois dire que je comprends beaucoup mieux. Vous avez raison, cet article est orienté. Mais quand même, je comprends la logique de ces soutiens. Ils ont lu le plan Marshall pour nos langues !  Le lire, c’est déjà être convaincu et surtout, ils participent de la philosophie constructive qui anime Bretagne ma vie. 

Zavez pas vu mon grand producteur de pâté de cochon ? rajoute Chesnais Gérard, ébahi. 

Et nous de répondre : Zavez pas vu Lucie Lucas ? Alors là, « Bretagne ma vie » met tout le monde d’accord ! Quand j’ai appris que Lucie Lucas nous soutenait, je me suis dit que ce côté glamour allait davantage séduire la Bretagne profonde qu’un producteur de pâté de cochon, aussi méritant et sympathique soit-il. Et puis je l’ai entendue parler, Lucie. Et ben c’est pas le glamour !  Son côté militant filerait des complexes à José Bové ! Aux dernières nouvelles, ce dernier aurait raccroché les crampons dès qu’il a appris que Lucie voulait changer la société.  Une chouette personne en plus, Lucie !

Bon, j’ai quand même un ptit regret, on en fait trop dans le star system ! Et parfois à mauvais escient.

Moi-même, à ma grande surprise, je me suis retrouvé en portrait géant sur la banderole de Bretagne ma vie pour la manif de Guingamp, avec Daniel Cueff et Lea Lebon. Certes j’avais participé au plan Marshall, mais je n’ai rien d’une star ! J’ai bien un ptit numéro de claquettes après quatre ou cinq verres mais ça ne dépasse jamais un cercle d’heureux initiés. J’ai vite compris que le staff de Bretagne ma vie voulait capitaliser sur mon physique avantageux pour engranger le vote de la ménagère de plus de cinquante ans, celle qui fait l’élection. 

J’ai protesté vivement ! C’est beaucoup trop facile comme procédé !  Moi, Monsieur, je suis pour le débat d’idée ! Ils n’ont rien voulu savoir. La politique vous savez… Alors j’ai montré ma mauvaise humeur en restant en queue de manifestation. Je ne me voyais pas manifester derrière ma bobine. Il faut savoir rester digne !

Yvon OLLIVIER

3 réponses

  1. Incompréhensible en effet ce positionnement de Gilles Servat. Mais je ne comprend pas plus, la présence de Yvan le Bolloc’h dans les soutiens de la liste Bretagne ma vie, je crois me souvenir, qu’il est dans le même temps, un indéfectible promoteur de Jean-Luc Melenchon, n’y a t’il pas, la aussi, un léger paradoxe?

    1. Merci pour votre commentaire. Ce qui compte, c’est que les bretons s’unissent au-delà des différences de sensibilité ou d’histoire personnelle, autour d’un projet humaniste, porteur d’emploi, de respect de notre environnement, de solidarité avec les plus fragiles d’entre nous, de bien-vivre ensemble et de démocratie. Mais ceci ne peut se faire qu’en dépassant les logiques souvent stériles des partis. Yvan Le Bolloch nous a rejoint et nous en sommes très heureux.

  2. C est un ton qui me plaît beaucoup.
    Au delà de faits justes et bien amenés, ce petit coté d autodérision me rend joyeuse !
    Bravo a l écrivain 👏👏👏

Laisser une proposition

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin