6

Bretagne, une région pionnière en Europe, prospère et durable

La Bretagne va créer un Indicateur Régional de Prospérité Durable, outil de gestion simple et concret qui permettra d’accompagner, y compris financièrement, la progression des entreprises et des institutions volontaires. Ceci afin que l’économie bretonne, tous secteurs confondus, atteigne un niveau de performance élevé sur les plans de l’économie durable, de la biodiversité, de la santé et de l’emploi. Les fonds européens gérés par la région (par exemple le volet 3 de la PAC) seront orientés en s’appuyant sur cet indicateur.

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Télécharger le fichier PDF

Appel à vos propositions

4 réponses

  1. La région peut et doit jouer le rôle d’IMPULSEUR et de locomotive pour l’économie Bretonne.
    Elle doit dégager des axes stratégiques et favoriser l’entrepreneuriat et l’innovation dans ces domaines. On parle d’innovations techniques, mais aussi de créativité commerciale et d’initiatives sociales.
    Trop d’étudiants hautement qualifiés, formés en Bretagne , poursuivent ailleurs leur projet professionnel.
    De plus en plus attractive, la Bretagne peut être une terre d’initiatives notamment sur le champ de l’économie maritime et de l’agro-alimentaire. Les structures sont là , et la région y est représentées mais il faut dé-bureaucratiser cette gestion, la dynamiser. La multiplication des appels à projets paralyse les initiatives en les standardisant . Le rôle d e la région n’est pas d’émettre des dossiers à remplir et de faire des virements. Elle est d’animer , d’orienter un biotope innovant en mettant en lien la formation , l’innovation , la production.

  2. Bonjour l’équipe de Bretagne ma vie et merci d’offrir une alternative dans ces régionales.
    « 90% des savons consommés sont produits par 4 majors internationaux. »

    Ceci alors que nous savons faire des savons de meilleure qualité au niveau local.

    Ci-dessous une proposition ayant pour objectifs la reprise en main des savoirs faire traditionnels et de rapprocher les productions des consommateurs en les décentralisant et en leur donnant un caractère coopératif.

    Créons des espaces coopératifs de production et de formation citoyens.

    Un bâtiment, et des moyens de productions à disposition des citoyens pour produire des petites et moyennes séries. Un espace modulable disposant d’une boite à outils de production. Espace pouvant s’adapter aux différentes activités et animé dans un premier temps par des professionnels compétents pour initier le savoir de base aux citoyens.

    Activités possibles :
    – Micro-brasserie
    – Savonnerie et Cires
    – Conserverie et salaison
    – Yaourt
    – Fabrication de mobiliers
    – Électronique
    – Mécanique
    – …

    Un espace ouvert à des associations et aux citoyens ou se transmettent et s’échangent les savoirs (recherche des meilleurs matières premières, optimisation du système de production, …)

    Un espace ouvert à l’enfance jeunesse pour l’apprentissage des savoirs faire.

    Les objectifs principaux sont de créer du lien, se ré-approprier les savoirs faire de production et connecter la consommation de la production. Tout en offrant une alternative économique tant du côté de la production que de la consommation.

    Un espace ou pourront s’exercer des jeunes talents sans avoir a porter les risques d’investissements.

    Au plaisir d’en rediscuter avec vous.

    Antoine

Laisser une proposition

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *